Jésus revient bientôt !

Marc 13/29 : ˝De même, quand vous verrez ces choses arriver, sachez que le Fils de l’homme est proche, à la porte

Il s’en est passé des choses sur la terre depuis que Jésus a prononcé ces paroles. Combien de fois les chrétiens fidèles ont pensé sincèrement que Jésus était à la porte… Mais Il n’est toujours pas revenu. Je me souviens, dans les années cinquante et jusque dans les années quatre-vingt, il était souvent question du retour de Jésus dans les prédications et nous étions très sensibilisés.

Le 14 mai 1948, la proclamation de l’indépendance de l’Etat d’Israël avait produit dans les milieux évangéliques un profond réveil des consciences. C’était un signe magistral de l’accomplissement de la prophétie biblique ! Après 19 siècles d’errance, Israël retrouvait son Pays ! Tout était désormais possible, et en particulier le retour de Jésus ! Nous en étions sûrs : Jésus était à la porte !

Il est fort possible que c’est cette attente passionnée qui nous maintenait dans une grande vigilance concernant notre comportement moral et spirituel. Comme le retour de Jésus nous semblait imminent, il fallait absolument être prêt pour ne pas être laissé. ˝L’un sera pris et l’autre laissé˝… (Luc 17/36)
Chacun voulait faire partie de ceux qui seraient pris, tout en faisant de son mieux pour que le plus grand nombre le soient aussi.
Mais, le temps a passé… 1948, c’est loin !

Cependant, l’actualité n’est pas moins éloquente qu’en ce temps-là. Le Moyen- Orient ne cesse de faire parler de lui et Israël est constamment sous pression. La politique mondiale est de plus en plus alarmante. On ne compte plus les tremblements de terre, les éruptions volcaniques, les tsunamis, sans parler des épidémies inquiétantes et du dérèglement climatique dont les conséquences visibles sont de plus en plus catastrophiques.
On y va tout droit… vers la fin.
Pour nous, la prochaine échéance, c’est Jésus qui vient ˝enlever˝ son Église !

Puisse, cette perspective, nous apparaître comme une évidence de plus en plus proche, afin que chaque chrétien vive avec le souci d’une vie en règle avec la Parole de Dieu et soit animé d’un zèle dévorant pour en arracher le plus possible au feu éternel.

Claude Brousse