En différents endroits de l’Evangile selon Luc, Dieu fait appel à notre bon sens en utilisant ces expressions . « Lequel de vous… ? » ou « Quel homme d’entre vous.

Luc 11/33 : « Personne n’allume une lampe pour la mettre dans un lieu caché… »
Cela nous parle de la manière dont, par nos actions comme dans notre manière d’être, tout doit refléter la présence de Dieu. La flamme que Dieu a allumée dans nos coeurs nous porte à le servir.

Luc 14/28 : « Lequel de vous, s’il veut bâtir une tour, ne s’assied d’abord pour calculer la dépense et voir s’il a de quoi la terminer… »
Il y a un prix à payer pour l’annonce de l’Evangile. Le travail qu’accomplit I’AMT nécessite un engagement. Il n’y a aucune action qui ne soit sans effet. Construire une tour attire les regards et les commentaires. Il faut achever ce que Dieu nous a engagé à accomplir avec courage et détermination, puisque dans Sa grâce il nous a donné les moyens d’achever.

Luc 11/5 : « Il leur dit encore : si l’un de vous a un ami, et qu’il aille le trouver au milieu de la nuit pour lui dire : Ami, prête—moi trois pains, car un de mes amis est arrivé de voyage chez moi, et je n’ai rien à lui offrir »
C’est toujours « dans la nuit » que les amis viennent demander « le pain » de l’Evangile. De même, c’est souvent lorsque l’on a le sentiment de ne rien avoir à leur donner que des malheureux viennent frapper à notre porte

Nous pouvons compter sur Dieu et frapper à Sa porte pour avoir de quoi donner à nos semblables

Luc 15/3 : « Lequel d’entre vous, s’il a cent brebis, et qu’il en perde une, ne laisse les quatre-vingt-dix-neauf utres dans le désert pour aller à la recherche de celle qui est perdue… »
Par ce texte nous voyons bien quelle est la préoccupation et quelle est la priorité de Dieu. « Combien un homme ne vaut-il pas mieux qu’une brebis ? » dira Jésus. Le sens de tout ce que nous faisons doit être en rapport avec le sens des valeurs que nous communique l’Evangile

Le salut des âmes est dans cet ordre de priorité. Il n’y a pas d’action secondaire dans cet ordre de chose. Si le but est grand, l’action est grande, si nous l’accomplissons dans la foi et l’humilité.
Combien nous encourageons ceux qui travaillent dans les Eglises à collecter, découper, rassembler, etc. L’Action Missionnaire Timbre nous donne une formidable opportunité de contribuer à la grande priorité de Dieu.
Que chacun en soit béni et fortifié.

Francis PERRIER
Directeur de l’Action Missionnaire.

Action Missionnaire Timbres